Aperçu

L’Institut Atlas offre une formation en deux parties sur la thérapie d’exposition prolongée (EP) pour le trouble de stress post-traumatique (TSPT) aux fournisseurs de services canadiens agréés ou autorisés qui travaillent en santé mentale et qui s’occupent des vétérans ou de leur famille. Le coût de cette formation est couvert par l’Institut Atlas pour les fournisseurs de services admissibles qui s’inscrivent et qui sont approuvés (consultez les détails dans la section Frais de formation).

Cette formation en deux parties comprend :

  • La partie 1 – Atelier de quatre jours sur la thérapie d’EP pour le traitement du TSPT
  • La partie 2 – Consultation en groupe avec un expert en EP pendant 12 semaines

Pour en savoir plus sur l’atelier (partie 1), lisez ce qui suit, y compris la façon de vous inscrire!

Pour en savoir plus sur la consultation de groupe (partie 2), visitez la page de l’événement.

Lundi, 16 Janvier, 2023 - Jeudi, 19 Janvier, 2023
De 8 h 30 à 16 h 30 (HE)
Participation virtuelle
Français
Sans frais
Fournisseurs cliniques uniquement

À propos de l’exposition prolongée (EP)

L’EP est un programmee fondé sur des données probantes. ll est recommandée dans les lignes directrices actuellement en vigueur pour le traitement du TSPT à l’échelle internationale, comme les lignes directrices du National Institute for Health and Care Excellence (NICE) (2018) et des directives en matière de pratique clinique pour le traitement du TSPT de l’American Psychological Association (APA) (2017).

Pour obtenir des renseignements sur l’EP, veuillez consulter le Site Web du Center for the Treatment and Study of Anxiety (CTSA). Vous pouvez également consulter notre page Web préparée pour les vétérans et leur famille qui souhaitent en savoir plus sur la thérapie par l’EP et sur ce à quoi ils peuvent s’attendre au cours du traitement.

Frais de formation

L’Institut Atlas couvre les coûts de l’atelier sur l’EP pour le TSPT et les consultations de groupe prévues après l’atelier pour les participants inscrits approuvés. Il n’y aura aucuns frais pour les participants (sous réserve de leur admissibilité).

Bien que nous couvrions le coût de la formation, vous devrez vous procurer un exemplaire du Guide du thérapeute en EP (vendu par l’entremise de l’Oxford University Press et d’autres détaillants).

Prolonged Exposure Therapy for PTSD: Emotional Processing of Traumatic Experiences
Deuxième édition
Par Edna B. Foa, Elizabeth A. Hembree, Barbara Olasov Rothbaum et Sheila A. M. Rauch
ISBN 978-0-19-092693-9

Remarque importante : Ce guide n’est disponible qu’en anglais. La formation sera donnée en français, mais les formateurs se reporteront à ce guide dans le cadre de la formation.

Inscription

Si vous souhaitez être ajouté à la liste d’attente, veuillez remplir le formulaire en ligne.

liste d’attente

Cette inscription est proposée selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Ce formulaire de liste d’attente sera accessible jusqu’à 20 h (HE) le lundi 9 janvier 2023.

L’inscription à la partie 2 – Consultations de groupe débutera lorsque l’atelier sera terminé le lundi 23 janvier 2023. Pour obtenir de plus amples renseignements à propos de la partie 2 – Consultations de groupe, visitez la page de l’événement.

Détails à propos de l’atelier

Cet atelier est approuvé par le Center for the Treatment and Study of Anxiety de l’Université de Pennsylvanie. Cette formation de quatre jours mène à une certification en tant que clinicien EP.

Si votre candidature est retenue, vous assisterai à quatre jours de formation de huit heures chacun.

Dates : Du lundi 16 janvier 2023 au jeudi 19 janvier 2023
Heure : De 8 h 30 à 16 h 30 (HE)
Livraison : Atelier virtuel (quatre jours)
Langue : En français

Si vous participez à l’atelier, on vous demandera d’accepter les conditions suivantes :

  1. Informez immédiatement les organisateurs si vous ne prévoyez plus participer à l’atelier. Si vous ne le faites pas, vous pourriez ne plus être admissible aux formations futures offertes par l’Institut Atlas.
  2. Votre caméra vidéo demeurera allumée pendant tout l’atelier.
  3. Vous ne pouvez pas manquer plus de deux heures de l’atelier de quatre jours.
  4. On attend de vous que vous vous présentiez à la formation/à l’atelier comme si vous étiez au travail (par exemple, assurez-vous que des arrangements pour la garde de vos enfants sont en place).
  5. Vous devez être présent pour les réunions en petits groupes aux heures indiquées dans le programme.
  6. Vous recevrez votre certificat du CTSA à la fin de l’évaluation de l’atelier.

Dans cet atelier, vous pouvez vous attendre à :

  • acquérir une connaissance du soutien empirique pour l’EP;
  • comprendre la thérapie de traitement des émotions sous-jacente à l’EP;
  • apprendre le protocole d’EP standard;
  • apprendre comment gérer les problèmes courants qui surviennent pendant l’EP (évitement, participation excessive, participation insuffisante);
  • participer à des exercices expérientiels pour accroître la confiance dans l’application de la thérapie d’exposition prolongée.

Cet atelier sera offert sur la plateforme de vidéoconférence sécurisée Zoom for Healthcare. Vous recevrez une invitation contenant des instructions avant l’atelier.

L’atelier pourra accueillir un maximum de 24 participants.

Pour cet atelier, vous recevrez un certificat du CTSA. Celui-ci vous sera remis une fois que vous aurez terminé l’évaluation de l’atelier.

Voici le programme détaillé de l’atelier de quatre jours sur la thérapie d’exposition prolongée organisé par deux formateurs certifiés du CTSA. Cet atelier mène à la certification en tant que clinicien d’EP. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de devenir un fournisseur d’EP certifié, veuillez consulter le site Web du CTSA.

Jour 1 – 16 janvier 2023

8 h 30 à 12 h Thérapie d’exposition prolongée (EP) pour le TSPT

  • Diagnostic du TSPT
  • Théorie du processus émotionnel

Pause de 15 minutes : 10 h à 10 h 15

12 h à 13 h Diner de 60 minutes
13 h à 14 h 30 Aperçu de la thérapie d’EP

  • Préparation en vue de la thérapie EP
  • Évaluation des symptômes liés au trauma avant et pendant le traitement
  • Description de l’EP / Aperçu des séances 1 à 10
14 h 30 à 14 h 45 Pause de 15 minutes
14 h 45 à 15 h 30 Programme de thérapie d’exposition prolongée

  • Séance 1 : Comment présenter le programme d’EP aux clients
  • Établir l’alliance thérapeutique

Vidéos et discussion

15 h 30 à 16 h 30 En équipe de deux, pratiquer la présentation du traitement (aperçu et rationnel)

 Jour 2 – 17 janvier 2023

8 h 30 à 9 h 30 Séance 1 : Inventaire des traumas et entraînement à la respiration

Séance 2 : Psychoéducation

9 h 30 à 10 h 30 Séance 2 : Exposition in vivo

  •  Rationnel de l’exposition in vivo
  • Utilisation de l’échelle de détresse émotionnelle
  • Construction de la hiérarchie in vivo
  • Consignes de sécurité pour l’exposition in vivo
  • Attribution des devoirs d’exposition in vivo

Vidéos et discussion

10 h 30 à 10 h 45 Pause de 15 minutes
10 h 45 à 12 h En équipe de deux, pratique du rationnel, de la procédure de l’exposition in vivo et de la construction de la hiérarchie
12 h à 13 h Diner de 60 minutes
13 h à 14 h 30 Séance 3 : Exposition aux souvenirs du trauma

  •  Rationnel de l’exposition aux souvenirs du trauma
  • Étapes de l’exposition aux souvenirs du trauma
  • Processing ou digestion émotionnelle
14 h 30 à 14 h 45 Pause de 15 minutes
14 h 45 à 16 h 30 Vidéos et discussion

En équipe de deux, pratiquer la présentation du rationnel et de la procédure du traitement d’exposition aux souvenirs du trauma

 Jour 3 – 18 janvier 2023

8 h 30 à 10 h 15 Colère, culpabilité, honte et deuil

Vidéo et discussion

10 h 15 à 10 h 30 Pause de 15 minutes
10 h 30 à 11 h 30 Séances 4 et 5

Prendre soin du thérapeute

11 h 30 à 12 h 30 Diner de 60 minutes
12 h 30 à 14 h Séances 6 à 9 : Procédure des « hot spots » de l’exposition aux souvenirs du trauma

Vidéo et discussion

14 h à 14 h 15 Pause de 15 minutes
14 h 15 à 16 h 30 Séance 10 : Session finale

  • Réévaluation des SUD, prévention de la rechute, planification post-traitement

Vidéos et discussion

En équipe de deux, pratiquer la procédure des hot spots et la session finale

Jour 4 – 19 janvier 2023

8 h 30 à 10 h Les facteurs qui nuisent à l’engagement émotionnel durant l’exposition :

L’évitement

  • La réticence à faire l’exposition, l’évitement des devoirs, les absences aux séances

Vidéos et discussion

10 h à 10 h 15 Pause de 15 minutes
10 h 15 à 11 h 45 Les facteurs qui nuisent à l’engagement émotionnel durant l’exposition :

L’individu qui ne s’engage pas émotionnellement ou « sous-engagement»

Vidéo et discussion

11 h 45 à 12 h 45 Diner de 60 minutes
12 h 45 à 13 h 30 Les facteurs qui nuisent à l’engagement émotionnel durant l’exposition :

L’individu qui est trop engagé émotionnellement ou « surengagement »

Vidéos et discussion

13 h 30 à 14 h 15 Enjeux particuliers : mettre l’accent sur le TSPT, observance des devoirs
14 h 15 à 16 h 30 Période de discussions, de questions et de réponses

Certificat de participation

À propos des formateurs

Diplômée de l’Université McGill, Anne Bailliu est travailleuse sociale, clinicienne et possède une certification avancée pour le programme d’exposition prolongée (EP) de la CTSA.  Elle est en pratique privée, auprès d’une population militaire et policière ayant une condition psychologique reliée à leur service.  La majorité de sa clientèle est atteinte à la fois d’un TSPT, de dépression, de d’autres troubles anxieux ou de trouble lié à l’utilisation de substance.  Elle a travaillé pour 13 ans à la Clinique de traumatismes liés au stress opérationnel (TSO) d’Ottawa, ainsi que 10 ans auprès des personnes vivant des deuils compliqués.

En plus d’animer des ateliers de formation pour l’exposition prolongée, la formatrice offre aussi des services de supervision pour la certification EP auprès des psychothérapeutes.

Enfin, Anne est également co-auteure d’un chapitre sur l’EP de la 1édition du livre Stratégies thérapeutiques des traumas paru au printemps 2018 (Presses Universitaires François-Rabelais), un ouvrage de référence dans les traitements reconnus pour le TSPT.

Spécialisée en évaluation et traitement des troubles anxieux et des troubles de l’humeur, la Dre Jacques a développé au cours des dernières années une expertise pour le traitement du trouble de stress post-traumatique. Elle compte plus  25 ans d’expérience clinique en thérapie cognitive-comportementale dont plus de 15 ans en trauma militaire et troubles comorbides rattachés à cette problématique. Détentrice de trois certificats du prestigieux Center for the Treatment and Study of Anxiety de l’Université de Pennsylvanie- équipe de la Dre Edna Foa-, elle est à la fois clinicienne, superviseure et formatrice pour le traitement de l’exposition prolongée. Elle a aussi participé à la rédaction du livre Stratégies thérapeutiques des traumas et occupée un poste en expertise conseil à la SAAQ. Plus récemment, elle a co-écrit un manuel scolaire, Santé mentale et psychopathologie, 3ième édition. La Dre Jacques est actuellement psychologue à la clinique TSO du CIUSSS de la Capitale-Nationale à Québec.

Public cible

Cette formation s’adresse aux fournisseurs de services canadiens agréés ou autorisés qui travaillent en santé mentale et s’occupent des vétérans ou de leur famille. En raison de la nature avancée de cet atelier et du nombre limité d’inscriptions, les participants devraient déjà avoir traité des anciens combattants avec un TSPT. Il n’est pas destiné à ceux qui ont un intérêt général.

Pour être admissible, vous devez :

  1. Être un fournisseur de services agréé ou autorisé qui travaille dans le domaine de la santé mentale. Le champ d’exercice figurant sur votre permis doit inclure la psychothérapie. Vous devez, par exemple, être un conseiller, un thérapeute conjugal et familial, une infirmière praticienne, un ergothérapeute, un médecin, un psychiatre, un psychologue, un psychothérapeute, une infirmière autorisée, une infirmière psychiatrique autorisée ou un travailleur social. Veuillez noter que les organismes de réglementation diffèrent d’une province et d’un territoire à l’autre. Par conséquent, le champ d’exercice de chaque profession peut varier. Si vous ne voyez pas votre titre dans cette liste, veuillez communiquer avec nous pour savoir si vous êtes admissible.
  2. Vivre et prodiguer des soins au Canada.
  3. Prodiguer des soins aux vétérans ou à leur famille (vétérans des Forces armées canadiennes et anciens membres de la Gendarmerie royale du Canada).
  4. Être en mesure de participer à l’atelier en français.

Nous encourageons les candidatures provenant de membres de groupes confrontés à des obstacles, historiques ou actuels, en matière d’équité. L’Institut Atlas est attentif à la diversité de son réseau, si vous le souhaitez, il vous invite donc à effectuer une déclaration volontaire lors de votre inscription. Les réponses des demandeurs qui effectuent une déclaration volontaire pendant le processus d’inscription ne seront communiquées qu’aux organisateurs de la formation de l’Institut Atlas. Les groupes comprennent :

  • Les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuits ainsi que tous les autres peuples autochtones.
  • Les personnes ayant un handicap, que ce dernier soit visible ou non (physique ou mental).
  • Les membre d’un ou de plusieurs groupes qui sont souvent victimes de discrimination en raison de leur race, de leurs origines ancestrales, de la couleur de leur peau, de leur religion, de leurs croyances spirituelles ou de leur lieu d’origine.
  • Les personnes qui s’identifient comme des femmes.
  • Les personnes d’orientations sexuelles, d’identités de genre et d’expressions de genre marginalisées.

L’Institut Atlas s’engage à favoriser un environnement accessible pour les participants aux formations qu’il offre. Une partie de cet engagement consiste à offrir du soutien pendant la formation, comme des interprètes ou des sous-titreurs de langue ASL ou LSQ. Avant la formation, nous demanderons à tous les participants si un soutien quelconque les aiderait à participer pleinement à cette formation.