L’Institut Atlas n’est que l’une des pièces d’un casse-tête beaucoup plus vaste. Notre mandat est d’accroître la création de connaissances, la mise en commun du savoir et la collaboration. À ce titre, nous faisons partie d’une communauté élargie et étendue, c’est-à-dire notre « réseau ». Nous visons à maintenir et à élargir nos groupes de réseautage existants et nous encourageons l’établissement de nouveaux liens en fonction des besoins du système.

En tant qu’équipe d’intermédiaires indépendants, nous sommes fiers de servir les vétérans canadiens et leur famille de concert avec d’autres organismes partout au pays. L’Institut Atlas travaille également avec des organismes internationaux. Il se joint ainsi aux efforts déployés à l’échelle mondiale pour améliorer la santé mentale de ceux qui ont servi ainsi que de leur famille.

Pour plus d’information sur l’Institut Atlas et ce que nous faisons, cliquez sur la vidéo ci-dessous.

Objectif

Nous cherchons à établir et à maintenir des partenariats pour faire avancer les travaux de recherche significatifs pour les vétérans et leur famille. Ces partenariats permettent de créer et de mobiliser des ressources pratiques partout au pays. Dans toutes les régions du pays, personne ne devrait être privé de soutien parmi les vétérans ou leur famille. En collaborant avec d’autres groupes au pays, nous pouvons réduire les chevauchements et favoriser l’harmonisation globale du système de soins pour la santé mentale et le bien-être.

L’équipe axée sur l’expérience vécue

Notre travail est animé d’une volonté de donner la parole aux vétérans et à leur famille qui ont vécu des expériences concrètes, et de servir de porte-voix aux intervenants en recherche et en soutien dans le domaine. L’Institut Atlas bénéficie d’une équipe de personnes qui mettent à profit leurs expériences personnelles en tant que vétéran ou membre de leur famille.

Comité consultatif

Le comité consultatif d’Atlas constitue le nœud central de notre groupe de réseaux, et il sert de moteur à l’orientation stratégique globale de l’Institut.

  • Candace Bell, MIS (vice-présidente du groupe de référence des vétérans)
  • Glynne Hines (présidente du groupe de référence des vétérans)
  • Margaret McKinnon, Ph. D., titulaire de la Chaire Homewood en santé mentale et en traumatisme; professeure agrégée et associée de recherche au Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales de l’Université McMaster (présidente du groupe de référence de la recherche)
  • Oliver Thorne, Réseau de transition des vétérans (vice-président du groupe de référence des fournisseurs de services)
  • Paula Ramsay, directrice des services aux familles, Caregivers’ Brigade (présidente du groupe de référence des familles)
  • Tanis Giczi (vice-présidente du groupe de référence des familles)
  • Vivien Lee, Ph. D., Police provinciale de l’Ontario (présidente du groupe de référence des fournisseurs de services)
  • Walter Callaghan, doctorant, Département d’anthropologie, Université de Toronto (vice président du groupe de référence de la recherche)

Groupes de référence

Quatre groupes de référence mettent en commun leur expertise et leurs connaissances auprès du personnel de l’Institut Atlas et de son comité consultatif. Ce comité consultatif est composé du président et du vice-président de chaque groupe de référence, lesquels représentent :

Présidence : Glynne Hines

Vice-présidence : Candace Bell, M. Sc. Info.

Coprésidence : Brian McKenna, Conseiller stratégique – vétérans, Centre d’excellence – TSPT

Membres:

  • Alannah Gilmore, sergente (retraitée)
  • Bruno Paquette, sergent-chef (retraité), Gendarmerie royale du Canada
  • Floyd Powder, adjum (retraité), Veterans North
  • Dre Lori Buchart, It’s Not Just 700
  • Natalie Champagne, caporale (retraitée)
  • Simon Logan

Présidence : Paula Ramsay, directrice des services aux familles, Caregivers’ Brigade

Vice-Présidence : Tanis Giczi

Coprésidence : Laryssa Lamrock, Conseillère stratégique – famille, Centre d’excellence – TSPT

Membres:

  • Anna Miller
  • Bethany Easterbrook, M. Sc., étudiante au doctorat
  • Sydney Smee, Ph. D.

Présidence : Dre Vivien Lee, Police provinciale de l’Ontario

Vice-présidence : Oliver Thorne, Réseau de transition des vétérans

Coprésidence : Kelly Bradley, Directrice, mise en œuvre, Centre d’excellence – TSPT

Membres:

  • Dani Alarie, M. Serv. Soc., TSI, Clinique pour traumatismes liés au stress opérationnel de la Nouvelle-Écosse
  • Elaine Waddington Lamont, Ph. D., M. Serv. Soc., TSI, Women Warriors’ Healing Garden
  • Jeanette Draude, WCG
  • Jennifer Bourassa, capitaine (retraitée), TSI, M. Serv. Soc., TVB Trauma Experts
  • Jennifer Dodd, Inf. aut., M. counseling, Clinique pour traumatismes de stress opérationnel d’Edmonton
  • Julius Brown, directeur provincial, programme OSI-CAN de l’ACSM de la Saskatchewan
  • Dre Lorraine Patterson, Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores
  • Dre May Wong, Clinique pour traumatismes liés au stress opérationnel Carewest
  • Dre Michele Todd, Le Royal
  • Ruth Stanley-Aikens, Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle – Défense nationale

Présidence : Dre Margaret McKinnon, Chaire de recherche sur la santé mentale et les traumatismes de l’Institut Homewood, professeure agrégée et présidente associée (Recherche), Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales, Université McMaster

Vice-présidence: Walter Callaghan, Doctorant, Département d’anthropologie, Université de Toronto

Coprésidence:Fardous Hosseiny, Chef de la direction adjoint et vice-président, recherche et politiques, Centre d’excellence – TSPT

Membres:

  • Abraham Rudnick, M. D., Ph. D., professeur et directeur clinique, Clinique pour traumatismes liés au stress opérationnel de la Nouvelle-Écosse et Université Dalhousie
  • Dre Candice Monson, Université Ryerson
  • Colleen Dell, Ph. D., Université de Saskatchewan
  • Dre Deborah Norris, Université Mount Saint Vincent
  • Dr Duncan Shields, Faculté de médecine de l’Université de Colombie-Britannique
  • Dre Heidi Cramm, Université Queen’s
  • J Don Richardson, M. D., FRCPC, Clinique sur les BSO, Centre de recherche MacDonald Franklin sur les BSO du Centre de soins de santé St. Joseph
  • Dr Jakov Shlik, Le Royal
  • Dr Mathieu Bilodeau, ACC, CIUSSS de la Capitale Nationale
  • Shauna Mulligan, MA., Cpl (retraitée), Aboriginal Veterans Autochtones, Bureau de l’Ombudsman des anciens combattants, Université du Manitoba, Indinawe maaganidog. Ozhaawaashkwa Benisii Ikwe nindizhinikaaz. Mikinaak nindoodem. Wiinibiigong Manidooba-akiing nindoonjibaa
  • Dre Suzette Bremault-Phillips, HiMARC (Consortium de recherche sur le support et la défense des héros), Université de l’Alberta

Remarque : La liste de noms comprend uniquement les personnes ayant donné leur consentement explicite pour publication sur le site Web de l’Institut Atlas. Par conséquent, cette liste n’est pas exhaustive et ne comprend pas tous les membres actuels ou anciens membres des groupes de référence.

Grâce au point de vue unique des membres de ces groupes de référence, l’Institut Atlas bénéficie d’un portrait pertinent des initiatives particulières et des domaines prioritaires. Ces groupes jouent également le rôle d’ambassadeurs au nom de notre organisation.

Les groupes de référence ont pour objectif :

  • d’offrir une diversité d’expériences et d’expertise pour favoriser la promotion, la recherche, les pratiques, les politiques et le soutien en santé mentale pour les vétérans afin d’appuyer l’amélioration de la santé mentale des vétérans et des premiers intervenants;
  • d’orienter les travaux de l’Institut Atlas en créant des structures permettant à divers groupes multidisciplinaires d’exprimer leurs idées, de donner leur avis et de fournir des conseils stratégiques;
  • de fournir une plateforme réservée à la mise en commun des connaissances sur le TSPT et les problèmes de santé mentale connexes, en fonction des pratiques exemplaires et des résultats de recherche prometteurs;
  • d’encourager et de soutenir la collaboration en lien avec le TSPT et la santé mentale des vétérans;
  • d’élargir la portée et la présence de l’Institut Atlas en servant d’ambassadeurs partout au Canada.

Communautés de pratique

Outre le comité consultatif et les groupes de référence d’Atlas, nous avons créé ou joint diverses communautés de pratique réunissant un éventail de partenaires et d’intervenants dont les intérêts partagés visent la mise en commun de l’information et l’amélioration de la pratique pour certains groupes populationnels ou encore dans des domaines particuliers (ex. : préjudice moral, traumatismes sexuels des militaires canadiens).

Nous nous efforçons de favoriser l’engagement soutenu et significatif des intervenants envers les pratiques exemplaires pertinentes. Nous partageons des principes, des mesures concrètes et des approches de mise en œuvre qui impliquent directement les personnes ayant des expériences vécues et concrètes. Nous mettons l’accent sur la nécessité d’intégrer ces communautés de vétérans, de familles et de professionnels en santé mentale dans le processus de gouvernance et le fonctionnement de notre réseau.

Résultats attendus

Nous avons pour objectif commun d’améliorer le bien être des vétérans canadiens et de leur famille.

Grâce à nos réseaux, nous créons des voies pour élargir les connaissances et diffuser l’information parmi les vétérans, leur famille, les fournisseurs de services, les chercheurs et le grand public en vue d’améliorer le bien-être mental des vétérans canadiens et de leur famille.

Intranet des groupes de référence

Accédez à notre espace réservé aux membres, qui permet aux participants des groupes de référence d’accéder aux ordres du jour, aux calendriers et à divers documents pertinents.

Disponible en anglais seulement

Joignez-vous à notre réseau

Nous cherchons constamment à nouer de nouvelles relations. Si vous souhaitez en savoir davantage ou vous joindre à notre réseau, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Veuillez noter que la composition des groupes de référence est revue sur une base triennale.