La thérapie cognitivo-comportementale pour les traumatismes (TCC-T) vous amène à examiner et à remettre en question les pensées et les idées improductives que vous avez développées depuis le traumatisme. Elle met en évidence le lien entre vos pensées, vos sentiments, vos comportements, vos réactions physiques et votre traumatisme. La TCC-T vous aide graduellement à faire face à la douleur liée aux pensées, aux sentiments et aux situations que vous tentez probablement d’éviter. Elle vous amène à modifier vos pensées improductives à propos de votre traumatisme, afin de favoriser un meilleur équilibre émotionnel.

Voici quelques résultats qu’il est possible d’obtenir avec la TCC-T :

  • Vous vous sentirez plus calme lorsque surgiront des souvenirs de votre traumatisme.
  • Vous vous sentirez moins indifférent sur le plan affectif.
  • Vous vous sentirez moins irritable et serez moins impulsif envers vos proches.

À certains égards, cette thérapie ressemble à deux autres formes de thérapie hautement recommandées : la thérapie cognitive pour le TSPT et la thérapie d’exposition prolongée.

Traitement

Le principal objectif du traitement du TSPT est de créer une relation plus saine entre vous et vos souvenirs du traumatisme, en vous enseignant des stratégies simples comme :

  • des façons de penser plus efficaces;
  • des comportements qui ne reposent pas sur l’évitement;
  • des mécanismes d’adaptation sains;
  • la pleine conscience;
  • la relaxation.

La TCC-T parvient à briser les liens qui existent entre les rappels de l’événement (p. ex. les situations et les personnes), les conclusions tirées de l’événement (p. ex. « Je ne peux pas faire confiance aux autres ») et les réactions aux éléments déclencheurs (p. ex. la peur ou l’indifférence affective). Le recours à une combinaison de stratégies vous permet de réorienter votre cerveau, votre corps et votre esprit afin de moins réagir au traumatisme.

À quoi s’attendre

Avec le soutien de votre fournisseur de services, vous commencerez par passer en revue l’événement traumatisant. Vous apprendrez à déceler les façons de penser au traumatisme qui ne vous ont pas vraiment aidé (les pensées négatives ou la crainte constante qu’un événement désagréable ou une catastrophe ne se produise) et à les remplacer par des façons de penser qui favorisent davantage votre croissance et votre guérison.

Il sera important de déterminer les personnes, les lieux et les activités que vous avez évités depuis votre traumatisme. Tout en respectant votre zone de confort, votre fournisseur de services vous aidera à vous rapprocher de ces situations et de ces personnes. Vous développerez également des mécanismes d’adaptation, comme la relaxation (p. ex. la relaxation musculaire et des exercices de respiration) ou des aptitudes pratiques, comme l’affirmation de soi.

La thérapie cognitivo-comportementale pour les traumatismes (TCC-T) est offerte sous forme de thérapie individuelle ou de groupe. Les groupes comptent généralement de 6 à 10 personnes. Les recherches indiquent que les bienfaits de la TCC-T effectuée sur une base individuelle sont plus grands que ceux de la thérapie dispensée en groupe.

Vous serez appelé à parler de votre traumatisme en détail, mais vous ne le ferez pas seul. Votre fournisseur de services vous guidera et vous soutiendra tout au long de votre récit.

Les séances durent généralement 50 minutes. En recourant à des séances hebdomadaires, un programme de TCC-T s’étend généralement sur 12 à 16 semaines. Certaines personnes tirent profit de séances supplémentaires si, par exemple, elles ont été exposées à de multiples traumatismes.

Vous aurez peut-être des fiches de travail à remplir ou encore des exercices en situation réelle à réaliser. Votre fournisseur de service pourra également vous demander de commencer à pratiquer certaines des activités que vous aviez évitées depuis le traumatisme. En général, plus vous passez de temps entre les séances à mettre en pratique ce que vous avez appris, plus vous bénéficierez de la TCC-T.

Parler de souvenirs liés à un traumatisme et pratiquer des activités éprouvantes peut vous rendre mal à l’’aise. Toutefois, ces sentiments négatifs ont tendance à être de courte durée. De nombreuses personnes se sentent mieux au fur et à mesure qu’elles progressent dans le programme de la TCC-T, et la plupart des gens qui terminent la TCC-T considèrent que les bienfaits l’emportent sur l’inconfort temporaire.