On n’entend pas souvent parler des vétérans dans l’actualité.

Lorsque c’est le cas, la couverture comporte parfois des idées fausses et a tendance à utiliser un langage qui entretient les stéréotypes au sujet des vétérans, en particulier ceux qui sont atteints de stress post-traumatique.

Dans le but d’appuyer le travail des journalistes traitant de l’expérience des vétérans, le Centre d’excellence sur le TSPT et Rob Whitley, Ph. D., de l’Université McGill ont travaillé en collaboration afin d’élaborer une série de nouvelles directives à cet égard. Ces dernières visent à aider les journalistes à employer un langage adéquat et sensible dans leurs reportages portant sur des événements concernant ou touchant les vétérans, ainsi qu’à favoriser une nouvelle compréhension plus approfondie de la vie des vétérans et des familles qui les accompagnent. Les directives seront disponibles pour téléchargement après la présentation.

Joignez-vous à nous lors d’un webinaire en direct, organisé par le Centre d’excellence sur le TSPT, le mercredi 27 octobre 2021, de 13 h à 14 h 30 (HAE). La discussion portera sur les nouvelles directives, ainsi que sur leurs avantages et les résultats envisagés au bénéfice à la fois des journalistes et des vétérans.

Cette activité est terminée. Vous trouverez plus de renseignements et de ressources à ce sujet ci-dessous.

Avertissement

Il est possible que ce webinaire aborde des sujets délicats, comme le suicide. Son contenu peut être difficile à écouter et donner lieu à diverses émotions. Nous vous encourageons à assurer votre sécurité et à veiller à votre bien-être.

Directives pour les médias concernant les reportages sur les vétérans, en particulier sur le TSPT et le suicide

L’importance des mots: Directives à l’intention des journalistes qui réalisent des reportages sur les vétérans Résumé de l’événement

Couverture médiatique de Lionel Desmond : application des recommandations

Mercredi, 27 Octobre, 2021
13 h à 14 h 30 (HAE)
Webinaire

Conférenciers et présentations

Apprenez-en davantage à propos des conférenciers en visionnant ou en téléchargeant la présentation qu’ils ont offert dans le cadre de ce webinaire. Note : Les présentations ne sont pas toutes offertes en téléchargement.

Gavin Adamson est professeur agrégé à l’École de journalisme de l’Université Ryerson.

Il a enseigné aux étudiants de chacune des années des programmes de premier et de deuxième cycles, en mettant l’accent sur l’actualité numérique. M. Adamson est coprésident du centre de recherche Velma Rogers de l’école et il s’intéresse à tout ce qui touche aux médias d’information et aux renseignements liés à la santé et à la maladie mentales. Ses recherches portent sur la façon dont les nouvelles sont diffusées et interprétées dans les médias sociaux, et comment elles influencent le public.

M. Adamson est le colauréat du Innovation Challenge 2020 de Google News Initiative axé sur la diversité dans l’actualité.

Laryssa Lamrock est conseillère stratégique auprès des familles au Centre d’excellence sur le TSPT.

Elle possède un mélange d’expériences uniques en matière de soins infirmiers et de soutien aux familles de militaires en situation de déploiement. Elle dispose également de connaissances approfondies et d’une vaste expertise dans le domaine du soutien par les pairs, ainsi que d’une expérience vécue en tant que conjointe d’un vétéran atteint du TSPT. Elle est aussi la fille et la mère de militaires.

Mme Lamrock s’inspire de l’ensemble de ses expériences pour défendre et représenter avec force les voix des familles de militaires et de vétérans. Son parcours lui a offert diverses occasions de représenter des familles de vétérans. Elle a pris part à plusieurs comités, dont le conseil consultatif du MacDonald Franklin OSI Research Centre, où elle siège présentement. Mme Lamrock a coécrit l’article « Coping as a Spouse of a Military Veteran with PTSD during the COVID‑19 Pandemic » (Composer avec le TSPT de son conjoint vétéran des Forces armées pendant la pandémie de COVID-19) qui a été publié dans le Journal of Military, Veteran and Family Health en 2020.

Rob Whitley est professeur agrégé au sein du Département de psychiatrie de l’Université McGill et chercheur au Centre de recherche Douglas. Il est également membre titulaire honoraire principal de l’Université de Melbourne, et a occupé des postes honorifiques au King’s College London, à la Dartmouth Medical School et à la Howard University.

M. Whitley a publié plus de 150 articles universitaires en lien avec la psychiatrie sociale et culturelle, et il est l’auteur d’un ouvrage à paraître, intitulé Men’s Issues and Men’s Mental Health (Enjeux masculins et santé mentale des hommes) etpublié par Springer. M. Whitley est également un cinéaste chevronné, et il travaille actuellement à achever un court documentaire sur la consommation de cannabis chez les vétérans canadiens.

Walter Callaghan est un vétéran des Forces armées canadiennes atteint du TSPT.

En plus d’être vice-président du groupe de référence des chercheurs au Centre d’excellence sur le TSPT, il travaille actuellement à l’obtention d’un doctorat en anthropologie médicale à l’Université de Toronto, en étudiant la façon dont les vétérans interprètent leur expérience, en particulier les préjudices moraux.

Il possède une vaste expérience de travail avec les médias d’information, car il a été appelé à sensibiliser le public à la détresse psychologique qui touche les vétérans et les membres actifs des FAC, ainsi qu’aux répercussions psychologiques des événements tragiques, comme ceux de la fusillade de l’avenue Danforth et de l’attentat à la fourgonnette de la rue Yonge.

Il anime présentement un séminaire de premier cycle avancé à l’Université de Toronto, intitulé « Media Representations and Social Imaginations of Mental Illness » (L’image de la maladie mentale dans les médias et l’imaginaire social).

Jennifer Finestone exerce en pratique privée bilingue à titre de facilitatrice, de psychothérapeute agréée et de dramathérapeute dans la région d’Ottawa-Gatineau.

Elle a beaucoup travaillé dans le domaine de l’oncologie et du deuil, et se concentre également sur la transition et l’estime de soi. Mme Finestone exploite l’humour et la créativité dans le cadre de ses séances de thérapie individuelles et de groupe. Elle a obtenu une maîtrise en thérapie par l’art dramatique de l’Université Concordia. Elle détient également un baccalauréat spécialisé en psychologie de l’Université McGill, ainsi qu’un certificat en formation et en perfectionnement des adultes de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (Université de Toronto), en plus d’un diplôme en arts de la scène du Collège George Brown.

Joignant sa voix à celle des Canadiens et des Canadiennes qui ont rendu hommage aux vétérans dans la semaine précédant le jour du Souvenir, le Centre d’excellence sur le TSPT a organisé une discussion virtuelle sur l’impact des reportages médiatiques sur les vétérans. La présentation, « Le pouvoir des médias et leur impact sur le récit des anciens combattants », marquait le lancement d’une série de conversations captivantes que le Centre prévoit mener sur une base régulière avec le public sur des enjeux qui affectent la santé et le bien-être des vétérans canadiens.

Les personnes qui ont assisté à la rencontre virtuelle ont eu l’occasion d’entendre le témoignage et le point de vue d’un vétéran, de l’épouse d’un vétéran et d’un journaliste.

D’autres panélistes ont également pris part à la table ronde : Patrick Smith, Ph. D., directeur général et fondateur du Centre d’excellence sur le TSPT, et Rob Whitley, Ph. D., professeur agrégé de psychiatrie à l’Université McGill et chercheur scientifique au Centre de recherche Douglas. C’est Graham Richardson, chef d’antenne de CTV News at Six et présentateur de nouvelles à Newstalk 580 CFRA.

Dimanche, 1 Novembre, 2020
Webinaire

Ce projet est possible grâce à un partenariat avec les organisations suivantes

Lutter contre les stéréotypes néfastes pour améliorer la santé mentale des vétérans

Dans un article d’opinion intitulé Lutter contre les stéréotypes néfastes pour améliorer la santé mentale des vétérans, Rob Whitley et Brian McKenna encouragent les Canadiens et les Canadiennes à remettre en question les stéréotypes qui sont véhiculés par Hollywood à propos des vétérans. Ils y décrivent aussi un nouveau projet de recherche amorcé pour aider les journalistes à rendre compte de la réalité des vétérans de manière globale et responsable et à aller au-delà de ces stéréotypes pour rapporter la diversité des expériences que vivent les vétérans.

Rob Whitley est professeur et chercheur scientifique à l’Université McGill. Adjudant à la retraite, Brian McKenna est conseiller stratégique pour les vétérans au Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes.