Le monde demeure un endroit instable. Même après la fin du service d’un vétéran, les actualités sur les conflits dans le monde, comme les événements en cours en Afghanistan, peuvent servir de déclencheurs et avoir de profondes répercussions sur sa santé mentale.

De tels événements peuvent perturber les vétérans des FAC et les anciens membres de la GRC qui ont servi en Afghanistan, ainsi que les membres de leur famille et les amis qui les soutiennent. Même les fournisseurs de services peuvent être affectés.

Il est essentiel que tout vétéran, membre de la famille, ami ou fournisseur de services chez qui les conflits actuels génèrent un sentiment de détresse soit en mesure d’accéder à des ressources et à des conseils pour l’aider à prendre soin de sa santé mentale.

Vous trouverez ici des ressources, des idées pratiques et des renseignements destinés aux personnes affectées par les conflits en cours dans le monde entier.

Ces ressources présentent des suggestions utiles et des renseignements sur les réactions courantes que peuvent avoir plusieurs personnes en ce moment, des conseils pour faire face à la situation ainsi que des ressources en soutien à la santé mentale et au bien-être.

Vous pouvez également télécharger le feuillet de renseignements qui comprend des conseils pour composer avec les événements en cours en Afghanistan.

Faire face aux événements actuels en Afghanistan : Aide pour les vétérans et les anciens membres de la GRC, leurs familles et leurs amis

Réactions possibles chez les vétérans

Si vous avez servi dans la région, il est possible que vous éprouviez toute une gamme d’émotions en lien avec les événements qui se sont déroulés en 2021 en Afghanistan, notamment :

  • de la frustration, de la colère ou un sentiment de trahison;
  • de l’inquiétude ou de la détresse;
  • un sentiment de panique ou de l’anxiété;
  • des soucis par rapport aux informations sur l’Afghanistan;
  • des souvenirs d’expériences militaires ou de déploiement;
  • de la difficulté à vous concentrer ou à dormir.

Il est normal de ressentir de la détresse en réaction à des événements négatifs, en particulier si vous avez un lien personnel avec ceux-ci.

Si vous avez participé à un déploiement en Afghanistan, il est possible que vous vous préoccupiez également de la sécurité des ressortissants afghans que vous avez rencontrés ou aidés.

Peut-être vous interrogez-vous sur le sens de votre service ou des sacrifices que vous avez faits. Vous pouvez aussi vous inquiéter des répercussions à long terme de ces événements sur la population de l’Afghanistan.

Vous pouvez également avoir l’impression que vous devez vous attendre ou vous préparer au pire. Il est donc possible que vous :

  • deveniez excessivement protecteur, vigilant ou sur vos gardes;
  • soyez obsédé par le danger;
  • vous prépariez mentalement à d’éventuelles conséquences négatives.

Il est important de vous rappeler que ce type de sentiments suit naturellement son cours.

Réactions chez la famille et les amis

Si vous êtes un membre de la famille ou l’ami d’un militaire ayant déjà servi – ou qui est décédé lors de son service – en Afghanistan, la chute de l’Afghanistan aux mains des talibans en 2021 a peut être été très difficile à vivre.

Si vous êtes un membre de la famille ou l’ami d’un militaire décédé, des événements comme ceux-ci peuvent intensifier ou raviver votre processus de deuil qui est déjà complexe. Il est possible que vous ayez des réactions similaires à celles des vétérans ayant servi, telles qu’énumérées ci-dessus.

En tant que membre de la famille ou ami d’un vétéran qui est rentré chez lui après avoir servi en Afghanistan, il est possible que vous soyez témoin de la difficulté et de la douleur qu’il éprouve, et que vous ressentiez aussi ces émotions.

Même si vous n’avez pas vous-même servi, vous pourriez observer les réactions suivantes :

  • un stress accru;
  • des changements chez le vétéran, qui le poussent à devenir surprotecteur ou à s’isoler;
  • des tensions ou un malaise dans votre relation;
  • un épuisement ou de l’usure de compassion découlant de l’effort intense exigé par le soutien affectif que vous apportez à votre proche.

Ces sentiments sont normaux et, comme chez les vétérans eux-mêmes, ils suivront naturellement leur cours.

Si ces émotions persistent sans s’atténuer, ou si elles s’intensifient au point où vous vous sentez dépassé, nous vous invitons à consulter les conseils d’adaptation et les ressources supplémentaires ci-dessous pour vous aider à composer avec la situation.

Stratégies d’adaptation à l’intention des vétérans et de leur famille

Peut-être remettez-vous en doute la valeur de votre service. Rappelez-vous de l’effet positif que votre service a eu sur la vie des ressortissants afghans, ainsi que sur votre propre vie.

Parlez à d’autres militaires ou vétérans qui éprouvent des réactions et des difficultés semblables aux vôtres en ce moment. Une communauté est toujours plus forte lorsqu’elle est unie.

Prenez part à des activités significatives et gratifiantes, même s’il ne s’agit que de choses simples. Ces activités ne changeront pas le passé, mais elles peuvent vous aider à vous concentrer sur le présent et à réduire votre détresse.

Parfois, la seule chose dont un vétéran a besoin c’est d’une oreille attentive. N’essayez pas de l’encadrer ou de lui donner des conseils. Restez dans votre zone de confort et, si la situation devient insupportable, encouragez votre proche à consulter un professionnel.

Une routine constante et simple peut apporter stabilité et réconfort dans les moments de détresse. Continuez de dormir, de manger, de travailler et de pratiquer vos autres activités quotidiennes.

Demander l’aide d’un professionnel en santé mentale n’est pas un signe de faiblesse. Plusieurs personnes compétentes peuvent vous aider à traverser cette période difficile. Veuillez consulter la liste ci-dessous pour connaître les ressources qui s’offrent à vous en matière de santé mentale et de bien-être.

Conseils à l’intention des fournisseurs de services

Cette période difficile rend la tâche complexe aux fournisseurs de service en santé mentale.

Si vous êtes un fournisseur de services et que vous désirez communiquer avec l’un ou l’autre de vos clients à propos des événements qui se déroulent en Afghanistan, rappelez-vous de ces trois stratégies importantes :

Chaque vétéran et chaque membre de sa famille est unique. Établissez le contact afin de savoir comment la situation les affecte. Commencez en leur demandant s’ils sont toujours en contact avec leur réseau de soutien.

Puisque les vétérans sont susceptibles de remettre en question la valeur de leur service en raison des événements, aidez-les à se souvenir de l’influence positive qu’ils ont eue, encouragez-les à voir les choses de façon moins extrême, et rappelez-leur que les choses évoluent continuellement.

Alors que les facteurs de stress continus peuvent avoir des effets négatifs sur les routines et la santé mentale, assurez-vous que vos clients sont en contact avec leur famille et leurs amis, qu’ils prennent part à des activités enrichissantes et qu’ils maintiennent leur routine.

En tant que fournisseur de services, il est même possible que vous éprouviez vous-même un sentiment de détresse. Si vous vous sentez affecté, nous vous encourageons fortement à demander de l’aide en santé mentale.

Les médecins militaires ou vétérans ainsi que les médecins civils de la Saskatchewan, de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve-et-Labrador, du Yukon et du Nunavut peuvent accéder à des services de counseling gratuits et immédiats, et ce, 24 h sur 24, 7 jours sur 7, par la ligne SOS bien-être de l’Association médicale canadienne (AMC). Consultez les ressources disponibles pour chaque province sur le site Web de l’AMC.

Demander de l’aide

Composez le 1-800-268-7708

Le Service d’aide d’ACC s’adresse aux vétérans des Forces armées canadiennes, aux anciens membres de la GRC, à leur famille et aux personnes qui s’occupent d’eux. Ce service téléphonique est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. On y offre des services confidentiels, immédiats et gratuits de counseling en santé mentale. On peut également vous mettre en relation avec un thérapeute à plus long terme.

Composez le 1-800-268-7708

Ce programme d’aide est destiné aux membres des Forces armées canadiennes et à leur famille. Ce service téléphonique est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. On y offre des services de consultation à court terme confidentiels et sur une base volontaire. On peut également vous orienter vers un conseiller à plus long terme.

Composez le 1-800-866-4546

La ligne d’information pour les familles s’adresse aux membres des Forces armées canadiennes, aux vétérans et à leur famille. Ce service téléphonique est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et on y offre un soutien confidentiel, immédiat et gratuit en matière de counseling, de gestion de crise, d’information et d’orientation vers d’autres services.

Textez le mot-clé JEUNESFAC au 686868 ou téléphonez au 1‑800-668‑6868

Le service d’aide en cas de crise par textos s’adresse aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes des familles des militaires. Ce service est accessible 24 heures par jour, 7 jours par semaine, et ce, par texto ou par téléphone. On y offre un service de counseling confidentiel, immédiat et gratuit en matière de santé mentale.

Composez le 1-855-242-3310

La Ligne d’écoute d’espoir pour le mieux-être apporte une aide immédiate à tous les peuples autochtones au Canada. Accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, elle offre des services de counseling confidentiels, immédiats et gratuits.

Composez le 1-833-456-4566
Résidents du Québec : 1-866-277-3553

Le Service canadien de prévention du suicide s’adresse à tous les Canadiens. Ce service téléphonique est accessible 24 heures par jour, 7 jours par semaine, et on y offre du counseling confidentiel, immédiat et gratuit.

Remerciements

Ces ressources (en anglais seulement) sont inspirées de deux documents élaborés par le National Centre for PTSD (ministère des Anciens Combattants des É.-U.) : « Coping with Current Events in Afghanistan » (Composer avec les événements qui ont cours en Afghanistan) et « Provider Guide to Addressing Veterans’ Reactions to Current Events in Afghanistan» (Guide pour les fournisseurs en vue d’aider les vétérans touchés par les événements qui ont cours en Afghanistan).

Trouver d’autres ressources

Consultez le centre de connaissances pour trouver d’autres renseignements fondés sur des données probantes ainsi que des feuillets d’information, des rapports et des conseils.