Les parents et les familles de vétérans militaires expriment un besoin urgent de soutien pour la prévention du suicide

Un rapport révèle que les mères, les pères, les frères et sœurs et même les grands-parents jouent un important rôle de soutien

Ottawa, ON — Le 16 novembre 2021 — Selon les résultats d’un nouveau rapport, les parents et les familles de vétérans militaires représentent un réseau de soutien souvent oublié, mais essentiel à la prévention du suicide chez les femmes et les hommes de nos forces armées. De plus, ces membres de familles vivent aussi leur propre traumatisme alors qu’ils s’efforcent de venir en aide aux militaires et aux vétérans en crise, tout en faisant face à un manque d’information, de ressources et de soutien professionnel.

Ces constatations découlent d’un projet de recherche codirigé par le Centre d’excellence sur le TSPT (CE – TSPT) qui sera l’hôte, le 24 novembre prochain, d’un webinaire intitulé Les familles comptent au cours duquel seront présentés les résultats préliminaires des travaux des chercheuses Heidi Cramm, Ph. D. et Denise DuBois, Ph. D. du groupe de recherche Families Matter, de l’Université Queen’s.

Le webinaire sera l’occasion de discuter de ces résultats avec un groupe diversifié de panélistes. Il mettra les expériences et les besoins des familles au premier plan de la discussion, en explorant comment, quand et où les familles se situent dans le discours sur les initiatives de prévention du suicide des militaires et des vétérans au niveau international.

Fardous Hosseiny, directeur général adjoint du CE – TSPT, a déclaré que cette recherche témoigne d’un changement dans la façon de penser relativement aux familles des militaires et des vétérans, non seulement du point de vue de leur soutien de la préparation opérationnelle, mais aussi parce qu’elles ont leurs propres besoins et expériences liés au service militaire.

Le suicide et la prévention du suicide sont des préoccupations constantes au sein des communautés de militaires et de vétérans du monde entier. La chercheuse Heidi Cramm souligne que le suicide affecte profondément les familles des militaires et des vétérans, et ce, de multiples façons : « Les militaires et les vétérans suicidés sont des personnes qui font partie des écosystèmes familiaux. Leurs expériences ne se produisent pas de façon isolée; il y a un effet d’entraînement sur l’unité familiale », dit-elle. « Notre recherche vise à aller au-delà de la personne, à renforcer non seulement l’individu, mais aussi les systèmes qui l’entourent et les membres de la famille qui sont personnellement touchés. »

Le projet a examiné la recherche sur le suicide chez les militaires et les vétérans ainsi que les politiques et programmes de prévention du suicide dans des pays comme l’Australie, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande, le Canada, Israël et le Danemark. Cette comparaison sur le plan international a révélé à la fois comment les familles ont été prises en charge dans les politiques, les programmes et les services, et les disparités qui subsistent dans la recherche et les services en place.

Fardous Hosseiny a déclaré qu’à ce jour, il n’y a pas eu de synthèse systématique des données de recherche visant à comprendre comment on a tenu compte des familles des militaires et des vétérans dans les systèmes militaires sur le plan de la prévention du suicide, d’intervention de crise ou de postvention, ou comment les politiques, les services et les programmes destinés aux familles des militaires et des vétérans tiennent compte des résultats de recherche.

« Les membres de notre communauté de vétérans et de familles militaires nous ont dit à maintes reprises que la question du suicide devait être au cœur de notre travail. Ils nous ont également dit que la famille et l’élargissement du soutien des familles par les pairs sont d’une importance incommensurable dans la prévention du suicide », a déclaré M. Hosseiny. « L’examen de ce qui fonctionne à l’échelle mondiale nous aidera à élaborer des recommandations à la fois générales et spécifiques au Canada et à cibler les priorités futures en matière de recherche, de programmes et de politiques. »

Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements et accéder au lien d’inscription ici : Les familles comptent – Centre d’excellence sur le TSPT.