Le Centre d’excellence sur le TSPT salue le renouvellement du mandat de M. Lawrence MacAulay à titre de ministre des Anciens Combattants

Le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (Centre d’excellence – TSPT) se réjouit de la reconduction du mandat de M. Lawrence MacAulay au poste de ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, poste qu’il occupe au sein du cabinet fédéral depuis 2019.

« Nous tenons à féliciter le ministre MacAulay pour le renouvellement de son mandat », déclare Patrick Smith, Ph. D., président et chef de la direction du Centre d’excellence – TSPT. « Cela témoigne de l’importance de maintenir une constance dans ce type de dossier au sein d’un gouvernement aux fonctions renouvelées. »

M. Smith ajoute que le Centre d’excellence – TSPT a, pour l’essentiel, été établi pendant la pandémie, et alors que son mandat s’élargit de jour en jour, il en appelle à une certaine stabilité afin de privilégier une approche intégrée des soins favorable au bien-être des vétérans et des familles pour les années à venir.

« Nous entendons continuer à miser sur l’étroite relation que nous avons établie avec le Ministère pour faire avancer notre travail en appui aux vétérans canadiens et à leur famille. Nous sommes déterminés à faire en sorte que l’ensemble des vétérans des Forces armées canadiennes et de la GRC, ainsi que leur famille, aient accès à des ressources et à des mesures de soutien sécuritaires et pertinentes, en vue de protéger leur dignité et leur identité, de les aider à bâtir de solides fondations afin d’entretenir l’espoir, des liens et un esprit de communauté, et d’améliorer leur santé, comme leur bien-être, tout en veillant à ce qu’ils ne perdent pas de vue leur utilité au sein de la société. »

Le Centre d’excellence – TSPT tient également à féliciter Mme Anita Anand pour sa nomination au poste de ministre de la Défense nationale. MaryAnn Notarianni, vice-présidente à la mobilisation des connaissances, qui supervise le travail sur le dossier des traumatismes sexuels liés au service militaire, souligne qu’en raison de l’importance que revêt cet enjeu pour la communauté des vétérans, il sera essentiel que la nouvelle ministre veille à ce que les voix des personnes touchées continuent d’être entendues et à ce qu’elles soient pleinement engagées sur la voie à suivre. « Nous demeurons déterminés à travailler avec notre réseau de partenaires afin de soutenir les efforts déployés dans l’ensemble du système en vue de bouleverser le statu quo et de favoriser un indispensable changement de culture », ajoute Mme Notarianni. [traduction]

Fardous Hosseiny, chef de la direction adjoint du Centre d’excellence – TSPT, soutient l’importance de féliciter le gouvernement du Canada d’avoir créé, pour la première fois dans l’histoire, un ministère de la Santé mentale et des Dépendances. La place désormais octroyée à ces questions dans le mandat du cabinet est signe que le gouvernement reconnaît les besoins dans ce secteur.

« Nous savons que de nombreuses personnes ayant connu des problèmes de cette nature et qui disposent d’une expertise en la matière, les sympathisants à la cause ainsi que les représentants d’organismes du secteur – comme c’est notre cas – en appellent à d’importants changements en matière de santé mentale et de dépendances, et ce, depuis fort longtemps. Nous sommes heureux qu’une telle revendication soit enfin reconnue alors qu’un ministre fédéral se consacrera désormais à ce dossier; particulièrement en regard de ce que nous ont appris les 20 derniers mois, au cours desquels nous avons dû composer avec les répercussions d’une pandémie mondiale sur cet enjeu »,

ajoute M. Hosseiny.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Joy Pavelich, vice-présidente, stratégie et opérations
joy.pavelich@theroyal.ca